**Une "africaine" à Pékin**

J'ai foulé le sol de Pékin en janvier 2001, bien avant les jeux olympiques. Après 13 heures de vol, j'ai atterri dans cette ville foisonnante aux antipodes des codes occidentaux. Des bâtiments traditionnels jouxtaient des buildings modernes, les supermarchés narguaient les marchés et commerces typiques. Les cyclistes transportaient toutes les choses transportables ou non, et essayaient de se frayer un chemin dans la circulation dense. Les pékinois de 10 à 100 ans, ou presque, pratiquaient du yoga dans un parc. Ce que je retiens de ce voyage en terre inconnue, c'est l'amabilité et l'accueil des Chinois. Pour une grande femme noire de surcroît, ce n'était pas aisé de passer inaperçu. J'ai suscité beaucoup d'intérêt mais surtout de l'empathie et de la curiosité positive.
Lors de mes pérégrinations, j'étais accueilli avec des sourires chaleureux dans le bus comme dans la ville. Voici un aperçu de mon voyage.
PS/Ces photos datent de 2001.

p9

P8

p6

p7

P2

p3

p4